Leïla Couradin


Contact



EXPOSITIONS


Camille Boileau - Le jardin des possibles 

Jeanne Chopy - Le rideau bouge encore ~

Lisa Duroux et Julie Kieffer - De cadence et d’amour

Adélaïde Feriot - Polaris

Bettina Samson - Spectral Summer, Le Parc Saint Léger 

Bénédicte Lacorre - Did something real happen ?

Vincent Gallais - L’instant de plus

Baptiste Charneux et Delphine Gatinois - Sécher le perroquet

La fête de l’insignifiance - exposition collective, Kunsthalle de Mulhouse 

Carla Adra - Bouche 

Léo Sallez - Relais des gourmets 

Victoria David - Snow Gum




TEXTES  


Catalogue de l’exposition des élèves de l’EMAP Corbas - notices

Camille Sart - Entretien (Résidence Voyons Voir)

Rémi Lécussan - Entretien (Résidence Voyons Voir) 

Brontë Scott - Entretien
(Résidence Voyons Voir) 

Amalia Laurent - L’édifice immense du souvenir, exposition au CACN

Collection du FRAC île de France - notices

Collection de EAP Vénissieux - notices

Valentin Martre - Sortie de Résidence Voyons Voir au Chantier Naval Borg

Un calamar à la surface, Rémi Lécussan, Ludovic Hadjeras, Benoît Pype

Amalia Laurent - Entretien, POST it RÉALITÉS

Claire-Lise Panchaud - Portrait

Collection de l’IAC de Villeurbanne (FRAC Rhône Alpes) - notices

Jean-Christophe Couradin - Portrait 

Christopher Daharsh - BIKINI

Frédéric Rouarch - La traversée 

Pierre Unal Brunet - Entretien, POST it MONSTRE

Celine Pierre - Entretien, Point Contemporain 

Sophie Hasslauer - Portrait, Point Contemporain

Katinka Bock - Portrait, Zérodeux 

Marianne Villière - Entretien, POST it #08

Romuald Jandolo - Entretien, CARF 03

Baptiste Charneux - Entretien, POST it #06

Anaëlle Rambaud - Entretien, POST it #04

Carla Adra - Entretien, POST it #02

Corentin Canesson - Entretien, CARF 02

Thomas Schmahl - Portrait, Point Contemporain

Predicted Autumn, Jochen Lempert, La belle revue 

L’odeur du ciel, Damien Fragnon et Naomi Maury, Tzvetnik

Radio, Katinka Bock, Point Contemporain

Pavillon, Guillaume Perez, Artaïs 

Les conventions ordinaires, Chloé Serre, La BF15, Zérodeux 

Partout, mais pas pour très longtemps, Convoi exceptionnel, Point Contemporain

Peaux des murs, Claire Georgina Daudin, Point Contemporain

Night Soil - Nocturnal Gardening, Mélanie Bonajo, La critique 

Entre-temps, portrait de Rémi De Chiara, Point contemporain

Cleptomanie Sentimentale, collection Saves, Point contemporain

Les coulisses du plateau, portrait de Naomi Maury, Point contemporain 

Sous la surface, portrait de Julie Digard, Point contemporain 

Eloge de l’imprévu, portrait de Damien Fragnon, Point contemporain

Le divan des murmures, exposition collective au Frac Auvergne, Zérodeux 

La Fête, La Musique, La Noce, Maria Loboda, Zérodeux 

Le monde ou rien, exposition collective au Gac Annonay, La belle revue 

Images évanescentes et dessins absents, Claire Georgina Daudin, Le mauvais coton

Les bruits silencieux, Olivier Zabat, Le mauvais coton

Dancing in the Studio, Pedro Barateiro, Le mauvais coton

Etoffes à décor de circonstance, Joséphine Kaeppelin, Le mauvais coton

Conversations silencieuses, exposition collective au Réverbère, Le mauvais coton

Marcher à la dérive, Alex Chevalier et Guillaume Perez, Le mauvais coton

Les éléphants se cachent pour mourir, Maxime Lamarche, Le mauvais coton

Promenade urbaine en négatif, Sehyong Yang, Le mauvais coton

Histoire des ensembles, Mathilde Chénin, Le mauvais coton

Cave Studies, Vincent Broquaire, Le mauvais coton 


Histoire des ensembles 2002-2016, 
compte rendu d’exposition


Mathilde Chénin, La BF15, Lyon, 10.06.2016 - 30.07.2016

Publié sur le site Le Mauvais Coton, 2017



Histoires des ensembles 2002-2016 est la première exposition personnelle de Mathilde Chénin, artiste retenue lors de l’appel à projet lancé par La BF15 en début d’année.

La question du langage irrigue la pratique de cette plasticienne née en 1980, diplômée d’histoire contemporaine et de l’École Nationale Supérieure d’Art de Paris Cergy.

A travers les trois espaces d’exposition, l’artiste nous invite à la lecture d’un agencement de post-it collés sur les murs de La BF15. Ceux-ci représentent des « ensembles », des expériences vécues par Mathilde Chénin au sein de huit groupes : l’association lyonnaise Frisse, les Tanneries à Dijon, la Vila Vila Kula à Barcelone… Ces espaces, aussi différents soient-ils, partagent leur rapport fondamental à l’échange, à la mise en commun, au collectif et plus largement au « vivre ensemble ». 

L’objet choisi par l’artiste pour matérialiser plastiquement ces expériences et prises de notes évoque le monde de l’entreprise, du management et de la communication. Outils symboles de travail collectif, les post-it sont agencés en une multicolore cartographie permettant à l’artiste d’organiser sa pensée et d’en effectuer une capture quasi photographique, en un espace-temps donné. À la lecture de cette arborescence, le spectateur fait l’expérience à son tour de l’aspect performatif du langage, constatant alors que les mêmes termes employés dans différents contextes se chargent de significations spécifiques. Les associations d’idées présentées par l’artiste nous laissent pourtant la liberté de nous introduire dans cette très personnelle mind map, en y ajoutant, par la simple pensée, nos propres mots, accompagnés du bagage sémantique qu’on leur accorde.

Sur une sculpture-table, véritable objet plastique et forme symbolique de « l’être ensemble », l’artiste a laissé des post-it vierges, permettant de supposer que c’est au spectateur de créer un nouvel ensemble, celui de l’exposition comme expérience collective. Pourtant, et c’est le mince regret que l’on peut ressentir en quittant l’exposition, c’est sur le terrain de l’interprétation que l’artiste a choisi de nous inviter plutôt que sur celui de l’intervention.




Vue de l’exposition Histoire des ensembles 2002 - 2016, Mathilde Chénin, La BF15, Lyon